Le transfert effectif des compétences de la CNSS vers la CNAMGS annoncé par le chef de l’État

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, dans le cadre de son allocution de nouvel an et de vœux à l’endroit de la population gabonaise, est revenu sur la question de la protection sociale et de l’assurance maladie obligatoire pour affirmer que l’effectivité du transfert des compétences de la CNSS vers la CNAMGS aura bien lieu en 2013.

Ali Bongo Ondimba, chef de l'État

Voici, in extenso, l’extrait du discours du chef de l’État qui met en exergue le point sur la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) et sur la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

«Mes Chers Compatriotes

L’année 2013 devra marquer l’effectivité du transfert des compétences de la CNSS vers la CNAMGS, en ce qui concerne les prestations de santé et de maternité.

Ce transfert des compétences, qui conditionne le lancement des activités du Fonds d’assurance maladie du secteur privé, viendra ainsi parachever la mise en place du système de couverture maladie universelle dans notre pays.

Dans cette perspective, les opérations d’immatriculation des salariés du secteur privé doivent démarrer sur l’ensemble du territoire national dès le premier trimestre 2013. Avec le Fonds d’assurance maladie du secteur privé, après les Fonds des Gabonais économiquement Faibles et des Agents de l’Etat, l’édification complète de la CNAMGS sera ainsi effective.

La mise en place d’un organisme autonome de protection sociale chargé de la gestion des retraites et des prestations familiales des agents de l’État devra faire partie de la réforme d’ensemble. Celle-ci doit conduire à une meilleure lisibilité et cohérence du système gabonais de protection sociale.

Mes Chers Compatriotes

Je vous réitère par conséquent ma détermination à persévérer sur la voie du pragmatisme, de l’action, de l’exécution et de la conduite à bonne fin de tous nos projets. A cet effet, j’ai joué et continue à jouer mon rôle, à prendre et à faire prendre les décisions politiques et les mesures administratives relevant de mes compétences de Chef de l’État.»

Laisser un commentaire